"IT WAS EVIL"

"It was Evil". Ce sont les mots que Philip employa à l’évocation de ce souvenir. Son expression d’ordinaire joviale laissa place à un profond respect mêlé de crainte. Confronté à l’une des démonstrations les plus brutales et meurtrières des forces de la nature, un ouragan de catégorie 5, son existence entière fut redéfinie en l’espace de quelques heures. Maria, lors de son passage sur les Caraïbes en 2017, sema chaos et désolation sur des îles à la faune et flore d’une rare richesse.

Réalisée lors de plusieurs voyages après l’évènement, cette recherche explore l'extraordinaire pouvoir de la nature à se régénérer : sa capacité à dissoudre l’empreinte de l’humain et du temps, à se panser elle-même pour finalement renaître. S’enveloppant de formes sensibles, notre planète se dévoile à travers une beauté parfois terrifiante, devant laquelle on ne peut qu'éprouver admiration, répulsion ou angoisse. Ces réactions soulèvent la question du rôle de l’humain et de sa quête de domination sur les processus naturels, risquant de les troubler comme de déchaîner des conséquences imprévisibles.

"It was Evil". These are the words Philip used to evoke this memory. His usually jovial expression gave way to a deep respect mixed with fear. Faced with one of nature's most deadly demonstrations of brutal force, a Category 5 hurricane, his entire existence was redefined in the space of a few hours. Maria's passage across the Caribbean in 2017 brought chaos and desolation to islands with a rare wildlife.
 
Achieved during several trips after the event, this research explores the extraordinary power of nature to regenerate: her ability to dissolve the imprint of humans and time, to heal herself and finally be reborn. Wrapped in sensitive forms, our planet reveals itself through a sometimes terrifying beauty, before which one can only feel admiration, repulsion or anguish. These reactions raise the question of the role of humans and their quest for domination over natural processes, risking both disturbing them and unleashing unpredictable consequences.

Satellite image of Hurricane Maria nearing peak intensity.
Image courtesy of UW-CIMSS.

"IT WAS EVIL"
EW